Archive for the Techno Category

Morceaux du mardi

Posted in Deep House, House, Techno with tags , , , , , , , , on 12 mars 2013 by ludall

Après ce weekend d’une douceur printanière, un petit clip raccord avec ces températures clémentes pour un morceau du duo berlinois Kotelett & Zadak, résidents du feu club Bar 25 et son remplaçant le bien nommé Kater Holzig (gueule de bois en bois pour la VF !).

Petite relecture housy et groovy du mythique Pusherman de Curtis Mayfield

Sauf que l’hiver ne devrait pas tarder à se rappeler à nous et qu’il sera alors temps de réécouter, bien au chaud, l’album de Saschienne

En mars 2012, Sascha Funk et son épouse Julienne Dessagne, avec Unknown, nous ont offert un des plus beaux albums de l’année écoulée.

Intimiste, sensuel et hypnotique sont les mots qui me viennent à l’esprit à l’écoute de cet album hybride, parfaite alchimie entre la techno dark et minimale du producteur allemand et le chant profond et suave de sa compagne.

Petite mise en image à l’occasion de la sortie du dernier maxi : Grand Cru

 

Billet sponsorisé par Catherine Laborde et Alain Gillot-Pétré

Publicités

Perdu dans un sens illogique – Je vois l’espoir technologique.

Posted in Techno with tags , , on 19 janvier 2013 by p81/

Bah parce que j’aime et que Fcom! Point ^^.

Extrawelt – Soopertrack

Posted in Minimal, Techno with tags , , on 15 janvier 2013 by PeK

Un test pour ce premier post! Mais Teeeeeellement bon! A écouter à 4 grammes du matin quand la nuit est chaude…. What a fu**in build up….

Mental Disorder – The Same

Posted in Acid, Minimal, Techno with tags , , on 13 janvier 2013 by Adminstrateur

Clip du mardi

Posted in Electro, House, Pop, Techno with tags , , , , , on 4 décembre 2012 by ludall

Niconé & Sascha Braemer feat. Narra – Rej Senhor (Video Edit) pour un morceau de tech house romantique et mélancolique qui réchauffera nos petits cœurs et corps meurtris par le froid.

Petite ballade synthétique et sucrée en compagnie de Kumisolo – Coeur Frag, clin d’œil appuyé a ses aïeux Elli et Jacno

Oxia

Posted in House, Techno with tags , , , , on 16 octobre 2012 by ludall

De part nos belles contrées rhônalpines Oxia fait parti des noms fédérateurs, ayant participé à l’émancipation de la culture électronique au coté des autres vétérans  et activistes grenoblois The Hacker, Miss Kittin et Kiko.

Pour autant, si ses apparitions nocturnes sont plus que fréquentes, ses productions se font plus discrètes…de nombreux maxis mais un seul album sorti en 2004.

Huit an se seront donc écoulés entre son premier LP et la sorti de Tides of Mind en mai dernier sur le label InFine.

Disons le d’emblée, ce long  format, ne révolutionnera pas la musique électronique. Pour autant Olivier y déploie tout son savoir faire, de manière simple mais efficace, naviguant avec succès entre techno et house  pour nous offrir un album à l’ancienne.

Pas de superflu, on est ici dans le rapport direct, la simplicité…ce qui n’est pas pour déplaire au trentenaire que je suis.

Et puis rien que pour ce titre bien deep bein moite avec notre chère Miss kittin (même si la version proposée est beaucoup trop courte comparée à celle présente sur l’album)

Deep piano house

Groove is in the house

Tech House efficace

Le patron

Posted in Electro, Techno with tags , , on 3 avril 2012 by abeatbowl

Je fais partie de cette génération pour qui Laurent Garnier fait figure de pierre angulaire de la techno made in France…un des acteurs majeurs ayant permis son émancipation et l’émergence d’une vraie scène locale.

Pour autant, même en étant « fan »,  j’entretiens une relation paradoxale avec le patron. Si je ne rate jamais une occasion de le voir en live ou en dj set, je me dois de confesser que je n’ai que rarement pu aller au bout d’un de ces disques, ne goutant que modérément à ses expérimentations jazz, tribales, downtempo, afrobeat ou autre.

Et c’est bien la le paradoxe puisque ce que je lui reproche sur disque, est ce que j’apprécie en live…j’aime sa manière de nous raconter une histoire à travers des dj set épiques, et souvent fleuve, balayant un large spectre musical, s’affranchissant des codes pour mieux nous amener la ou il le souhaite. Les performances live sont toutes aussi intenses,  de très haute volée, que ce soit avec LBS ou bien d’autres musiciens.

C’est le printemps et Laurent nous revient avec un maxi sorti sur le très « médiatique » label Ed Banger qui confirme que quand il se donne la peine il y a une vie après la turbine (Mehdi, Squarepusher, Mickey Moonlight)

Timeless EP c’est la mise sur disque de morceaux joués par les trois comparses lors de la dernière tournée LBS Crew pour des lives épiques, ne durant que rarement moins de trois heures pour une approche plus ludique, plus dansante et moins expérimentale que ses dernières sorties.

Premier extrait avec Jacques in the box, morceau de techno spatiale puissante qui revient aux bases, à l’essentiel : de l’émotion, de l’énergie et de la sueur.

Une petite piqure de rappel avec un des titres, si ce n’est celui que je préfère : The Man with the red face

Version studio

Version live à l’Elysee Montmartre