Archive for the Pop Category

Disclosure

Posted in House, Pop with tags , , , , on 28 janvier 2014 by ludall

Bring me back to the 90’s

Disclosure – Grab Her

Disclosure – F For You ft. Mary J. Blige

Publicités

Hypnolove

Posted in Electropop, Pop with tags , , , , on 26 novembre 2013 by ludall

« Let the cold Wind blow forever, I don’t mind, as long as you’re with me »

Hypnolove – Winter In The Sun (Pilooski Edit)

Made in France

Posted in Folk, New Wave, Pop, Psychedelic with tags , , , , , , , , , , on 25 février 2013 by ludall

N’en déplaise aux pisses froid pour qui chanter en français constitue un écueil insurmontable, la pop made in France vous salue bien bas, ce qui n’est pas pour déplaire à notre cher ministre du redressement productif.

Pop naïve, chansons d’adolescence, chanteuse ingénue, clins d’œil cinématographiques, influences sixties et regards tournés vers le grand ouest pour Granville.

Textes acérés scandés façon spoken word, mélodies travaillées, esthétisme, collectif protéiforme et génération désabusée pour FAUVE ≠

Pop froide et synthétique, fantômes cold wave pour Lescop

Clip du mardi

Posted in Electro, House, Pop, Techno with tags , , , , , on 4 décembre 2012 by ludall

Niconé & Sascha Braemer feat. Narra – Rej Senhor (Video Edit) pour un morceau de tech house romantique et mélancolique qui réchauffera nos petits cœurs et corps meurtris par le froid.

Petite ballade synthétique et sucrée en compagnie de Kumisolo – Coeur Frag, clin d’œil appuyé a ses aïeux Elli et Jacno

Hot Chip – In Our Heads

Posted in Electro, Electropop, Pop with tags , , on 26 juillet 2012 by ludall

Hot Chip est plus qu’un simple groupe, on peut parler de méta-groupe tant les individualités y sont fortes et les talents s’y expriment librement. Pour s’en convaincre il suffit juste de regarder les aventures extra conjugales de ses membres ayant vu le jour lors des deux années écoulées depuis la sortie de « One Life Stand ».

Mais ses protagonistes ne sont jamais aussi bons que lorsqu’ils unissent leur savoir faire et ils nous le prouvent une nouvelle fois avec leur dernier album « In Our Heads » qui s’impose déjà, à mon sens, comme leur meilleur album.

La recette est simple mais pourtant si subtile ou comment réussir à mélanger pop romantique et musique synthétique. Et c’est bien la ou réside toute leur force, réussir à te faire danser sans oublier de décocher une flèche qui viendra te transpercer ton cœur de midinette qui n’en demandait pas moins, ou comment parler d’amour sous les lumières aveuglantes d’un stroboscope.

Rythmiques imparables, romantisme désuet mais terriblement moderne, influence 80’s quelles soient à trouver du coté de la pop anglaise ou du funk/R’n’B US, permettent de donner quelques clés pour comprendre l’univers musical des 5 garçons.

Il ne s’agit pas ici de piller mais plutôt de rendre hommage à toutes les influences du groupe, voir même les sublimer à travers leur musique rétro-futuriste. Pour autant les gars d’Hot Chip ne trichent pas, restent authentiques et délivrent leur message d’amour reconnaissable dès la première note, avant même que la voix de Alexis et Joe ne viennent te susurrer leurs comptines sucrées.

Qu’on se le dise, l’avenir de la pop leur appartient !

How Do You Do? Dernier single en date pour un pur moment de funk synthétique. Imparable.

Look At Where We Are ballade moderne au pays du slow R’n’B

Night & Day, ses synthés 80’s toutes voiles dehors et son refrain entêtant.

Flutes, pièce maitresse de l’album parfaite illustration de leur mélancolie fantasque

WhoMadeWho

Posted in Electro, Electropop, Pop with tags , , on 6 juin 2012 by ludall

On en avait parlé ici il y a quelques temps et un peu la aussi mais l’album de WhoMadeWho est bien sorti chez Kompakt en mars dernier après avoir été si longtemps annoncé depuis la fin de l’année 2011.

On ne parle pas assez du trio danois, de leur sens aigu de la mélodie et résumer leur musique à de la  vulgaire electro-pop serait même leur faire affront tant cela pourrait sembler réducteur. En effet, ce qui frappe, outre les mélodies imparables, ce sont les harmonies vocales et la mélancolie qui se dégagent des ces deux voix. Les chants plaintifs des deux acolytes se mélangent avec grâce et beauté sur ces lignes de basses si caractéristiques.

On peut, sur cet album, parler du chant comme d’un fil conducteur tant les influences qui se télescopent ici sont diverses, passant d’une nu-disco sémillante à de l’indie-pop sautillante matinée d’électronique, à de la « new wave depeche modienne » voir Morodienne.

Les sonorités sont multiples, les influence également, et ce qui pourrait apparaitre chez d’autres comme un défaut est ici une qualité majeure, preuve de l’incroyable justesse et talent dont semblent faire montre les danois tant tout ce qu’ils touchent se transforme en or.

WhoMadeWho ou comment rendre la dépression joyeuse.

Leur dernier clip qui réunit deux chansons, pour un clip grinçant  de 11 minutes  avec au programme humour noir, crise de la quarantaine, critique du libéralisme et vacuité du monde de l’entreprise…rien que ca !

WhoMadeWho – Running Man & The Sun (Pitfalls of Modern Man)

Petit plaisir avec un retour sur Inside Wolrd l’excellent premier single de Brighter

Un de mes titres préférés, plus ancien,  Keep me in my plane, et sa joyeuse mélancolie

Paradis

Posted in Electro, Electropop, Pop, Synthpop with tags , , , on 31 mai 2012 by ludall

Paradis est un duo français révélé l’année dernière par l’intermédiaire d’une magnifique réinterprétation de la ballade de Jim de Souchon, tout en douceur, en rondeur et en synthé.

Ils récidivent ici, toujours sur le label new yorkais de Tim Sweeney, le bien nommé Beats In Space avec une délicieuse ballade pop rétro-futuriste, emplie de mélancolie synthétique, sensuelle et rêveuse le tout chanté en français, de manière détachée sur des paroles pleines de noirceur

Entre Lescop et Paradis on tient peut être le renouveau d’une pop française électronique de qualité…

Si en plus le clip est superbe : Hémisphère

La sublime reprise de Souchon