Archive for the Nu Disco Category

Roosvelt

Posted in Electropop, Nu Disco with tags , , , , on 17 octobre 2013 by ludall

« Drop your weapons, go surfing »

Roosevelt – « Elliot »

 

Roosevelt – « Sea »

 

Publicités

Joe Goddard – Taking Over EP

Posted in House, Nu Disco with tags , , , , on 25 juillet 2013 by ludall

Joe Goddard est insatiable, quand il n’est pas occupé à préparer un album avec Hot Chip ou The 2 Bears, il trouve le temps de sortir un nouvel  EP, Taking Over sur son excellent label anglo-berlinois Greco-Roman.

 

Sur Step together il s’adjoint les services de Boris Duglosch pour un titre de house discoidée assez jubilatoire…comment ne pas succomber au piano et à la voix de Joe ?  

 

Douce mélancolie housy pour  She Burns sur lequel il est accompagné de Mara Caralyle pour 8 minutes de groove doux, suave et hypnotique.

Version clipée de l’édit radio  

 

Version longue parce que les morceaux ne devraient jamais être coupés  

The Black Madonna – A Jealous Heart Never Rests

Posted in Disco, House, Nu Disco with tags , , , on 25 juillet 2013 by ludall

Il fait chaud on veut du disco !!

Acid Washed

Posted in House, Nu Disco with tags , , , , on 5 juin 2013 by ludall

Un premier album éponyme en 2010, un nouveau en hommage à la house et la techno vintages, organiques, le tout produit par Joakim. Le premier extrait d’House of Melancholy est délicieusement 80’s et donne furieusement envie de danser, pour un clip en forme de clin d’œil au premier teen movie US Breakfast Club

Acid Washed – Fire N’ Rain

Et dieu créa Soul Clap

Posted in Deep House, House, Nu Disco with tags , , , , on 28 février 2012 by ludall

Boston, jusqu’à présent se résumait à de vieux souvenirs d’adolescence : les Celtics,  merveilleuse équipe de basket ayant accompagné l’éclosion de la NBA en France avec son fantastique duel Larry Bird vs Magic mais aussi l’avènement d’un des plus grand groupe de rock alternatif, les Pixies.

Sauf que cette époque est désormais révolue et qu’il faudra compter avec Soul Clap lorsque l’on évoquera cette ville.

L’idée d’un petit billet sur ce duo me trottait dans la tête depuis un moment, surtout qu’ils sont à l’origine de la sortie de deux des compilations ayant le plus tournées dans mon baladeur l’année dernière : Social Experiment 2 et un Dj Kicks pour un mix à 4 mains avec les collègues de Wolf + Lamb et qu’ils font partis de cette nouvelle scène house ayant crevé l’écran en 2011 avec les collegues de chez Crosstown Rebels et Wolf+Lamb.

 Le premier album du duo pas encore sorti mais déjà dans les oreilles (merci Micounet) demande un peu de recul mais il s’annonce déjà comme un des albums majeurs de 2012…

Soul Clap pour le moment c’est une poignée de maxis distillés au compte goute depuis 2010 et des remixs très classieux.

Mais c’est avant tout un son, si spécifique, que l’on pourrait résumer vulgairement à de la Disco house mais se serait faire fi  des multiples influences qui se télescopent et s’entremêlent comme dans une soirée décadente au  « Chandelles » en compagnie de Dominique.

Détroit, Chicago, New York, le R’n’B, le rap, la soul, le disco plongés dans un shaker musical pour une démarche hédoniste…

Ma première rencontre s’est faite sur les bons conseils de Mr 43 dans un club berlinois à la déco ex RDA pour un set assez dingue à base d’obscurs morceaux de soul, de disco déviante,  le tout saupoudré de house sexy.

Soul Clap c’est la culture du diggin’ dans le but de procurer un intense plaisir, d’éveiller les sens et la curiosité.

Hédonisme on t’a dit !

3 Morceaux d’illustration sonore :

Soul Clap & Gadi Mizrahi – Romantic Comedy (Original Mix)

Sorti en 2010 mais récente découverte, petite pépite deep house hypnotique

Soul Clap feat Charles Levine – Lonely C

Morceau original sorti à l’occasion du DJ Kicks en 2011 pour cette complainte discoide

Laid Back – Bakerman (Soul Clap Remix)

Deep House…take it easy !

Chansons du lundi

Posted in Deep House, Nu Disco, Synthpop with tags , , , , , , on 12 décembre 2011 by ludall

Les deux membres d’Holly Ghost ! auraient certainement souhaité vivre dans les années 80 et produire les plus grands titres d’italo disco tendance bande FM de l’époque, mais c’est pourtant bien la fin des années 2000 qui les a fait connaitre avec leur son si rétro.

En même temps ca tombe plutôt bien vu que le disco a fait un retour fracassant, dévastant tout sur son passage a grand coup de cowbell.

Leur premier album sorti chez DFA avant l’été, était donc une ode à la pop synthétique, écoutée par tout bon trentenaire qui se respecte a l’arrière de la R25 baccara ou de la 309 GTI sur la route des vacances, qu’on connait tous mais qu’on réécoute honteusement  aujourd’hui.

C’est kitch et assumé, nu-disco un peu pute mais tellement efficace…pourquoi s’en priver ? Ils nous offrent un nouveau morceau, « cover » du groupe synth-pop Ministry et nous livrent un très bon morceau entre disco et new wave mais qui ne serait rien sans la voix de Nancy Wang accompagné d’un clip délicieusement 80’s.

 

Koudlam reste une énigme…une discographie obscure, un dernier album Goodbye sorti chez Pan European Recording pour une musique très personnelle, ou se fracasse des influences souvent vintages , de la new wave sombre, des boites a rythmes martiales, de la world music, le tout accompagné d’un chant pouvant s’avérer rebutant pour son coté désincarné, déshumanisé…en clair il s’agit la d’une musique difficilement accessible à la première écoute mais qui se révèle attachante, intimiste et tellement en dehors des canons musicaux actuels.

Koudlam a sorti plutôt anonymement un maxi en juin, contenant le titre suivant, longue montée vers un trip acide sous les coups assénés par sa voix de chaman robotique. Un clip réalisé à base d’extrait du documentaire italien Mondo Cane dont le but était de «présenter les différentes pratiques culturelles à travers le monde dans le but de choquer ou de surprendre l’audience principalement occidentale » au début des 60’s.

Et puis rien que pour le titre : Koudlam – Alcoholic’s Hymn

 

On finit sur une touche deep avec Lee M Kelsall – On The Road (Matt Fear Remix) extrait de l’impécable compilation Hot Waves Vol. 2 comme un « maxi best-of » à emporter du label de Jamie jones et Lee Foss, Hot Waves avec ici un titre de deep house légerement discoisé mais surtout terriblement hypnotique et addictif

 

Discodeine – Invert

Posted in Nu Disco with tags , on 5 octobre 2011 by abeatbowl